La parisienne : symbole du chic a la française

Capture d’écran 2014-05-07 à 21.42.53

En être ou pas. Qui est la Parisienne ? un questionnement sur le symbole du chic à la française.

 

Capture d’écran 2014-05-07 à 21.42.53

 

 » Les Parisiennes sont inexplicables. Mais je peux quand même essayer de les comprendre. » disait Honoré de Balzac.

Il ne suffit pas de vivre à Paris pour être parisienne, ce serait trop facile sinon !

La Parisienne c’est avant tout un état d’esprit, et de cet état d’esprit découle son style et son mode de vie aussi inspirant qu’intrigant.

La Parisienne reste jusqu’à aujourd’hui un mystère. Insaisissable, elle fascine. La preuve : le livre La Parisienne d’Inès de la Fressange co-écrit avec la journaliste Sophie Gachet s’est vendu a plus d’un million d’exemplaires et a été traduit dans vingt langues.

Mais qui est-elle ? Qu’est-ce qui la différencie ? Que fait-elle de ses journées ? Comment vit-elle ? Autant de questions sans vraies réponses qui font que La Parisienne est une vraie légende urbaine, indomptable et indéfinissable.

Fraîche, frivole et indépendante, avec du caractère, de l’humour, du culot, la Parisienne n’a pas d’âge, de taille ou de silhouette définie : tout est une question d’attitude en ce qui la concerne. Elle arpente les rues avec ce « je ne sais quoi » bien à elle, avec sa crinière « saut du lit » et son maquillage à peine visible. Sa nonchalance et son naturel donnent l’impression qu’un rien l’habille.

Qu’on l’aime ou pas la Parisienne fascine car elle est pleine de paradoxes, sophistiquée mais décontractée, elle n’obéit pas aux diktats de la mode mais sait jongler avec pour créer son propre style. Elle n’avouera jamais s’intéresser à la mode et encore moins que son look est réfléchi.

Le secret de la Parisienne c’est sa (fausse) simplicité. La Parisienne c’est celle qui connaît le mieux les tendances mais son look ne semble jamais changer et elle a bien raison. C’est ce qui fait d’elle un concept intemporel. Mais c’est parce qu’elle sait que c’est dans les petits détails qui détonnent qu’elle va éblouir ceux qui la croisent : un sac chanel porté avec désinvolture ou encore une marinière oversized qu’elle aurait piqué à son copain mais qui lui va tellement mieux qu’à lui !

Et c’est bien parce qu’elle est moins une tendance mode qu’une philosophie de vie que la Parisienne perdure, traverse les âges et les frontières et qu’elle aura marqué comme personne l’histoire de la mode parce qu’au final c’est elle qui l’écrit !

Par Naïla Abdallah-Khodja (stagiaire chez Snob)

Illustration : Soledad

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*